Prix

Nos lauréats annuels sont annoncés chaque année à cet événement. Vous pouvez également consulter nos archives des lauréats précédents.

La Médaille d’or Larry Morley de la SCT

La Médaille d’or de la SCT a été introduite en 1986 pour récompenser soit une nouvelle avancée significative dans la recherche, le développement, la technologie ou les applications de la télédétection, soit une contribution significative à long terme dans le domaine de la télédétection au Canada. En 2013, la Médaille d’or de la CRSS a été rebaptisée Médaille d’or Larry Morley de la SCT en l’honneur du Dr Lawrence W. Morley (19 février 1920-22 avril 2013), le directeur général fondateur du Centre canadien de télédétection et premier Président de la Société canadienne de télédétection. La Médaille d’or Morley Larry est la plus haute distinction du pays accordée par la Société canadienne de télédétection pour l’excellence dans le domaine de la télédétection.

Procédure de nomination

Le candidat doit être mis en nomination par écrit par deux membres en règle de la SCT Les membres et le candidat ne peuvent pas être des employés de la même organisation au cours des trois années précédentes. La mise en nomination doit décrire clairement les contributions du candidat. Toute lettre de soutien supplémentaire ou documentation connexe permettra de renforcer le dossier de mise en nomination (p. ex. curriculum vitae/résumé). Les candidats en nomination qui ont reçu la Médaille de bronze de la SCT ou la Médaille d’argent de la SCT au cours des cinq (5) dernières années ne sont pas éligibles. Les mises en nomination doivent être reçues par la vice-présidente de la SCT avant la date limite indiquée ci-dessus et doivent demeurer confidentielles auprès du candidat en nomination. Les candidatures seront examinées par le comité des prix de la SCT.

Le Prix commémoratif Val Shaw

Le prix commémoratif Val Shaw a été créé en 1990 en mémoire de Valerie Shaw, un directeur du Groupe Bercha et un fervent partisan de la télédétection au Canada. Le prix consiste en un certificat qui souligne l’engagement de toute une vie en télédétection pratique appliquée à la gestion des ressources naturelles.

Val Shaw a été vice-président de l’une des entreprises les plus performantes actives dans la télédétection au Canada à la fin des années 1970 et au début des années 1980 et a été l’un des premiers chefs de file dans le domaine. Même si elle fut un digne concurrent dans les affaires, elle était connue pour son honnêteté, son dévouement au service à la clientèle, et pour le fait qu’elle a généreusement donné de son temps aux étudiants, aux collègues et aux nombreuses personnes qu’elle a côtoyées. Assez tôt dans la vie, elle a été soudainement frappée par une forme virulente de leucémie. Elle a laissé quatre enfants, qui ont assisté à la première attribution du prix nommé en son honneur au Dr Al Gregory, au 14e Symposium canadien sur la télédétection à Calgary en 1991.

Procédure de nomination

Le candidat doit être mis en nomination par écrit par deux membres en règle de la SCT Les membres et le candidat ne peuvent pas être des employés de la même organisation au cours des trois années précédentes. La mise en nomination doit décrire clairement les contributions du candidat. Toute lettre de soutien supplémentaire ou documentation connexe permettra de renforcer le dossier de mise en nomination (p. ex. curriculum vitae/résumé). Les mises en nomination doivent être reçues par la vice-présidente de la SCT avant la date limite indiquée ci-dessus et doivent demeurer confidentielles auprès du candidat en nomination. Les candidatures seront examinées par le comité des prix de la SCT.

La Médaille d’argent de la CRSS

La Médaille d’argent SCT a été instituée en 2009 à titre d’hommage au mérite en mi- carrière en reconnaissance de l’excellence en télédétection au Canada. Les mises en nomination sont sollicitées pour des candidats exceptionnels dans tous les secteurs (p. ex. industrie, gouvernement, université) ayant apporté des contributions importantes et soutenues à la télédétection au Canada, généralement au cours d’une période de plus de dix (10) ans.

Procédure de nomination

Le candidat doit être mis en nomination par écrit par deux membres en règle de la SCT Les membres et le candidat ne peuvent pas être des employés de la même organisation au cours des trois années précédentes. La mise en nomination doit décrire clairement les contributions du candidat à ce jour. Toute lettre de soutien supplémentaire ou documentation connexe permettra de renforcer le dossier de mise en nomination (p. ex. curriculum vitae/résumé). Les candidats en nomination qui ont reçu la Médaille de bronze de la SCT au cours des cinq (5) dernières années ne sont pas éligibles. Les mises en nomination doivent être reçues par la vice-présidente de la SCT avant la date limite indiquée ci-dessus et doivent demeurer confidentielles auprès du candidat en nomination. Les candidatures seront examinées par le comité des prix de la SCT.

La Médaille de bronze de la CRSS

La Médaille de bronze de la SCT a été instituée en 2009 à titre d’hommage au mérite en début de carrière en reconnaissance de l’excellence émergente en télédétection au Canada. Les mises en nomination sont sollicitées pour des candidats exceptionnels dans tous les secteurs (p. ex. industrie, gouvernement, université) âgés de quarante (40) ans ou moins en date du 31 décembre de l’année de la remise du Prix.

Procédure de nomination

Le candidat doit être mis en nomination par écrit par deux membres en règle de la SCT Les membres et le candidat ne peuvent pas être des employés de la même organisation au cours des trois années précédentes. La mise en nomination doit décrire clairement les contributions du candidat à ce jour ainsi que son potentiel futur. Toute lettre de soutien supplémentaire ou documentation connexe permettra de renforcer le dossier de mise en nomination (p. ex. curriculum vitae/résumé). Les mises en nomination doivent être reçues par la vice-présidente de la SCT avant la date limite indiquée ci-dessus et doivent demeurer confidentielles auprès du candidat en nomination. Les candidatures seront examinées par le comité des prix de la SCT.

Le Prix du meilleur article du Journal canadien de télédétection

Le Prix du meilleur article du JCT a été créé en 2001 en reconnaissance de l’excellence dans les publications à comité de lecture. Le prix est décerné durant le Symposium canadien de télédétection pour le meilleur article (publié dans toute catégorie) dans le volume de l’année précédente. Sur base des nominations des arbitres, des membres du comité ou des membres de la SCT, le Comité de rédaction du JCT recommande le candidat gagnant au Comité des prix de la SCT. Le gagnant reçoit un abonnement d’un an à la SCT ainsi qu’un certificat.

La meilleure thèse nationale de maîtrise et la meilleure thèse nationale de doctorat

La Société Canadienne de Télédétection  décerne un prix étudiant pour la meilleure thèse de niveau maîtrise et pour la meilleure thèse de doctorat. Les récipiendaires de ces prix seront invités à présenter leurs résultats de thèse durant le prochain Symposium canadien de télédétection. Ils/elles recevront 1000$ de la CRSS-SCT pour les frais de voyage pour assister au symposium. L’inscription au symposium sera offerte à titre gracieux.

Éligibilité

Le candidat doit avoir été inscrit comme étudiant dans une université canadienne pour ses études de cycle supérieur. Le candidat doit avoir défendu avec succès sa thèse et l’avoir soumise en version finale à son université. L’année d’éligibilité pour une thèse donnée est déterminée par l’année du copyright © imprimée sur la page titre de la version finale (reliée) de la thèse. Le présent concours est ouvert aux thèses portant la date de copyright de l’année complète du calendrier précédant la date limite [c.-à-d. 1er jan. – 31 déc. de l’année précédant la date limite].

Procédure de nomination

La mise en nomination doit être faite par écrit par le directeur de thèse ou le directeur/président du département. Une seule thèse par département ou unité administrative pour chacun des cycles supérieurs ne sera prise en considération, toutes les procédures de sélection interne relevant de la responsabilité du département/unité administrative concernés. La mise en nomination doit expliquer les mérites du travail et doit inclure une copie numérique de la thèse finale en format .PDF (identique à la copie papier), incluant la page couverture avec l’année du copyright © et les signatures d’approbation. Les mises en nomination doivent être reçues par la vice-présidente de la SCT avant la date limite indiquée ci-dessus et devrait demeurer confidentielle auprès du candidat et des autres.

Bourses pour les frais de déplacement aux étudiants pour le Symposium de la SCT

Jusqu’à trois (3) Bourses pour frais de déplacement de 1000$ chacune sont données aux étudiants (B.Sc., M.Sc., ou Ph.D.) inscrits à un collège ou une université canadienne pour participer au Symposium Canadien de Télédétection.

Éligibilité

  • Vous êtes un membre en règle de la Société Canadienne de Télédétection au moment de soumettre l’application.
  • Votre proposition (résumé) a été acceptée pour présentation au Symposium canadien de télédétection.
  • Vous devez soumettre un budget soulignant les autres sources de fonds disponibles pour assumer l’ensemble des frais de voyage et d’inscription au Symposium canadien de télédétection.

Demande

Vous devez remplir et soumettre un formulaire de Demande d’étudiant pour le Remboursement des frais de déplacement à une conférence au Prof. Dre  Brigitte Leblon bleblon@unb.ca avant le 31 janvier. La qualité des résumés et des applications à la bourse de déplacement sera évaluée par le Comité de la Société Canadienne de Télédétection pour les Prix & Distinctions.

Téléchargez le formulaire de demande
Médaille d’or Larry Morley de la SCT

Récipiendaires [affiliations au moment de la remise]

  • 2017 – Dr. Brian Brisco, Ressources Naturelles Canada
  • 2016 – Dr. Joseph Buckley, Collège militaire royal du Canada
  • 2014 – Dr. K. Olaf Niemann, University of Victoria
  • 2013 – Dr. Paris W. Vachon, Recherche et développement pour la défense Canada
  • 2012 – Dr. Robert Ryerson, Kim Geomatics Corporation
  • 2011 – Dr. Vern Singhroy, Centre canadien de télédétection
  • 2010 – Dr. Karl Staenz, University of Lethbridge
  • 2009 – Dr. Donald G. Leckie, Centre de foresterie du Pacifique, Service canadien des forêts
  • 2008 – Dr. A. Laurence Gray, Société canadienne de télédétection
  • 2007 – Dr. Steven E. Franklin, University of Saskatchewan
  • 2006 – Dr. Philippe M. Teillet, Société canadienne de télédétection
  • 2005 – Dr. Ellsworth F. LeDrew, University of Waterloo
  • 2004 – Dr. David Goodenough, Centre de foresterie du Pacifique, Service canadien des forêts
  • 2002 – Dr. Josef Cihlar, Société canadienne de télédétection
  • 2001 – Dr. Ferdinand Bonn, Université de Sherbrooke
  • 2000 – Dr. James F.R. Gower, Institut des sciences de la mer
  • 1999 – Dr. R. Keith Raney, Johns Hopkins University, Applied Physics Laboratory
  • 1997 – Dr. Edryd Shaw, Société canadienne de télédétection
  • 1996 – Dr. John R. Miller, York University
  • 1993 – Dr. Philip J. Howarth, University of Waterloo
  • 1991 – Dr. Frank J. Ahern,Société canadienne de télédétection
  • 1989 – Dr. John S. MacDonald, MacDonald, Dettwiler and Associates Ltd.
  • 1987 – Mr. E.A. Godby,Société canadienne de télédétection
  • 1986 – Dr. L.W. Morley, Institute for Space and Terrestrial Science
Prix commémoratif Val Shaw
  • 2017 – Dr. Jeff R. Harris, Commission géologique du Canada
  • 2015 – Dr. Ron Hall, Service canadien des forêts, Edmonton
  • 2007 – Dr. Francis J. Ahern, TerreVista Earth Imaging, Ottawa
  • 2001 – Mr. Jean Beaubien, Service canadien des forêts, Québec
  • 1996 – Dr. Peter Murtha, University of British Columbia
  • 1991 – Dr. Al Gregory, Gregory Geoscience
Médaille d’argent de la SCT
  • 2017 – Dre Josée Lévesque, MDN, Recherche et développement pour la défense Canada, Valcartier
  • 2016 – Dr. Derek Peddle, University of Lethbridge
  • 2014 – Dr. Nicholas C. Coops, University of British Columbia
  • 2010 – Dr. Michael A. Wulder, Centre de foresterie du Pacifique, Service canadien des forêts, Victoria
Médaille de bronze de la SCT
  • 2017 – Dr. Alexandre Langlois, Université de Sherbrooke
  • 2015 – Dr. Laura Chasmer, University of Lethbridge
  • 2012 – Dr. Quazi K. Hassan, University of Calgary
  • 2011 – Dr. Ahmed Shaker, Ryerson Universitê
Prix du meilleur article du Journal canadien de télédétection
  • 2016 – Alexander Trishchenko, Sylvain Leblanc, Shusen Wang, Junhua Li, Calin Ungureanu, Yi Luo, Konstantin Khlopenkov and Fabio Fontana pour leur article publié dans : Alexander Trishchenko, Sylvain Leblanc, Shusen Wang, Junhua Li, Calin Ungureanu, Yi Luo, Konstantin Khlopenkov et Fabio Fontana 2016. “Variations of annual minimum snow and ice extent over Canada and neighbouring landmass derived from MODIS 250m imagery for 2000-2014 period ». Journal canadien de télédétection, 42(3): 214-242.
  • 2015 – Vern Singhroy, J. Li and François Charbonneau du Centre Canadien de Télédétection pour leur article publié dans :Vern Singhroy, J. Li and François Charbonneau 2015. “High resolution rapid revisits InSAR monitoring of surface deformation” Journal canadien de télédétection, 41(5): 458-472.
  • 2014 – Douglas Pitt, Murray Woods, et Margaret Penner du Service canadien des forêts, du Ministère des Ressources Naturelles de l’Ontario et de Forest Analysis Ltd., respectivement pour leur papier publié dans : Douglas Pitt, Murray Woods, and Margaret Penner 2014. A comparison of point clouds derived from stereo imagery and airborne laser scanning for the area-based estimation of forest inventory attributes in boreal Ontario. Journal canadien de télédétection, 40(3): 214-232.
  • 2013 – Holmgren (Swedish University of Agricultural Sciences) et co-auteurs pour “votre papier bien écrit présentant une méthode intéressante de segmentation des couronnes d’arbres qui a bien été reçu par la communauté internationale”, tel que publié dans : Holmgren and E. Lindberg. 2013. Tree crown segmentation based on a geometric tree crown model for prediction of forest variables. Journal canadien de télédétection 39(S1): S86_S98.
  • 2012 – A.P. Trishcenko (Centre canadien de télédétection, Ottawa, Ontario) et co-auteurs, pour “avoir traiter des problèmes associés au développement d’un système de satellite ayant une orbite très elliptique (HEO) pour l’observation dans l’Arctique”, tel que publié dans : P. Trishcenko and L. Garand. 2012. Observing polar regions from space: advantages of a satellite system on a highly elliptical orbit versus a constellation of low earth polar orbiters. Journal canadien de télédétection, 38(1): 12-24.
  • 2011 A.M. Smith (Agriculture et Agroalimentaire Canada, Lethbridge, AB) et co-auteurs, pour “une contribution significative de l’utilisation des images RADARSAT-2 pour le suivi des prairies de l’ouest du Canada”, telle que publiée dans : A.M. Smith A.M. and J.R. Buckley, 2011. Investigating RADARSAT-2 as a tool for monitoring grassland in western Canada. Journal canadien de télédétection, 37(1): 93-102.
  • 2010 – A.I. Calderhead (Jet Propulsion Laboratory, California Institute of Technology) et co-auteurs “ont utilisé la technique de l’interférométrie différentielle radar (D-InSAR) pour mesurer et suivre l’affaissement du sol dans la vallée Toluca au Mexique”, telle que publiée dans : A.I. Calderhead, R. Martel, P.-J. Alasset, A. Rivera, and J. Garfias. 2010. Land subsidence induced by groundwater pumping, monitored by D-InSAR and field data in the Toluca Valley, Mexico. Journal canadien de télédétection, 36(1): 9-23.
  • 2009 – Whitcomb (University of Michigan, Ann Arbor, MI) et co-auteurs, pour “le développement d’un outil de cartographie des milieux humides à partir d’images JERS-1 afin de mieux caractériser les échanges terre-atmosphère de CH4 and CO2 fluxes et les impacts des changements climatiques sur l’évolution de ces écosystèmes” tel que publié dans : Whitcomb, M. Moghaddam, K. McDonald, J. Kellndorfer, and E. Podest. 2009. Mapping vegetated wetlands of Alaska using L-band radar satellite imagery. Journal canadien de télédétection, 35(1): 54-72.
  • 2008 – M.A. Wulder (Centre de foresterie du Pacifique, Victoria, Canada) et co-auteurs, pour “la conception, le développement et la mise-en-œuvre de la toute première classification Landsat des aires forestières du Canada” telle que publiée dans :A. Wulder, J. C. White, M. Cranny, R. J. Hall, J. E. Luther, A. Beaudoin, D. G. Goodenough, and J. A. Dechka. 2008. Monitoring Canada’s forests. Part 1: Completion of the EOSD land cover project. Journal canadien de télédétection, 34(6): 549-562.
  • 2007 – J.C.B. Da Silva (Universidade de Lisboa, Lisbon, Portugal) et co-auteurs, pour « une utilisation originale des images RSO en télédétection des océans” telle que publiée dans :J.C.B. Da Silva, A.L. New and A. Azevedo, 2007. On the role of SAR for observing “local generation” of internal solitary waves off the Iberian Peninsula. Journal canadien de télédétection, 33(5): 388-403.
  • 2006 – Darren Janzen (University of Northern British Columbia, Prince George, B.C.) et co-auteurs, pour « leur approche innovatrice au traitement et à l’analyse d’images de télédétection en foresterie” telle que publiée dans :Janzen, D., R. Wheate and A. Fredeen, 2006. Radiometric correction techniques and accuracy assessment for Landsat TM data in remote forested regions, Journal canadien de télédétection, 32(5): 330-340.
  • 2005 – Naomi H. Short (Noetix Research Inc., Ottawa) et co-auteurs, pour “leur contribution importante à l’analyse d’images de RADARSAT appliquée au mouvement des glaciers dans le nord du Canada” telle que publiée dans : Short, N.H. and A.L. Gray, 2005. Glacier dynamics in the Canadian high arctic from RADARSAT-1 speckle tracking. Journal canadien de télédétection, 31(3):225-239.
  • 2002 – A. Laurence Gray (Centre canadien de télédétection, Ottawa) et co-auteurs, pour « leur évaluation critique de l’application de l’interférométrie RSO comme technique d’interprétation quantitative originale des données RSO appliquée à la résolution d’un problème important et généralisé” telle que publiée dans : Gray, A.L., Short, N., Mattar, K.E., and Jezek, K.C., 2001. Velocities and flux of the Filchner Ice Shelf and its tributaries determined from speckle tracking interferometry, Journal canadien de télédétection, 27(3): 193-206.
  • 2001  – Sverre T. Dokken (Chalmers University of Technology, Gothenburg, Suède) et co-auteurs, pour leur « contribution importante au développement et à la validation des applications de la télédétection à la glace de mer  » telle que publiée dans : Dokken, S.T., B. Håkansson and J. Askne, 2000. Inter-comparison of arctic sea ice concentration Using RADARSAT, ERS, SSM/I and in-situ data, Journal canadien de télédétection, 26(6): 521-536.
Meilleure thèse de doctorat
  • 2016 – Douglas Bolton “Characterizing the link between fire history, productivity, and forest structure across Canada’s northern boreal using multi-source remote sensing”, University of British Columbia (Nicholas Coops, Superviseur).
  • 2015 – (ex æquo) Serge Olivier Kotchi “Estimation et évaluation d’incertitude d’indicateurs agrométéorologiques par télédétection en vue de supporter la lutte phytosanitaire” (Université Laval) (Nathalie Barrette, Superviseur).
  • 2015 – (ex æquo) Karin van Ewijk “Estimating forest structure from LIDAR and high spatial resolution imagery for the prediction of succession and species composition”, Queen’s University, (N. Scott and P. Treitz, Superviseurs).
  • 2014– Alexandre Roy,Modélisation de l’émission micro-onde hivernale en forêt boréale canadienne”. Département de Géomatique Appliquée, Université de Sherbrooke (Alain Royer, Superviseur).
  • 2013 – Andrés Varhola, “The use of remote sensing to characterize forest structure and improve the modeling of snow processes in extensively disturbed watersheds.” Department of Forest Resources Management, University of British Columbia. (Nicholas Coops, Superviseur).
  • 2012 – Martin Béland, “Estimation de paramètres structuraux des arbres dans une savane à partir de mesures LiDAR terrestre et d’imagerie à très haute résolution spatiale”. Département de Géomatique appliquée, Université de Sherbrooke (Richard Fournier, Superviseur).
  • 2011(ex æquo) – Trevor Gareth Jones, “Employing Advanced Airborne Remotely Sensed Data to Improve Terrestrial Ecosystem Mapping”. Department of Forest Resources Management, University of British Columbia. (Nicholas Coops, Superviseur).
  • 2011(ex æquo) – Gang Chen, “A GEOBIA Framework for Estimating Forest Biophysical Parameters: Integrating Lidar Transects and Quickbird Data”. Department of Geography, University of Calgary. (Geoffrey Hay, Superviseur).
  • 2010 – Julia Linke, “Development and Application of a Framework for Flexible and Reliable Landscape Monitoring: Changes in the Alberta Foothills and the Impact on Grizzly Bear Habitat”. Department of Geography, University of Calgary (Greg McDermid, Superviseur).
  • 2009 – Inian Moorthy, “Tree Crown Structural Characterization: A Study Using Terrestrial Laser Scanning and 3D Radiative Transfer Modeling”, Department of Earth and Space Science, York University (John Miller, Superviseur).
  • 2008(ex æquo) – Laura Chasmer, “Canopy structural and meteorological influences on CO2 exchange for MODIS product validation in a Boreal Jack Pine chronosequence”, Department of Geography Queen University (Harry McCaughey and Paul Treitz, Superviseurs).
  • 2008(ex æquo) – Thomas Hilker, “Estimation of photosynthetic light-use efficiency from automated multi-angular spectroradiometer measurements of Coastal Douglas-Fir” Department of Forest Resource Management, University of British Colombia (Nicholas Coops, Superviseur).
  • 2007 – Yongqin (Lisa) Zhang, « Hyperspectral remote sensing algorithms for retrieving forest chlorophyll content« , Department of Geography, University of Toronto (Jing Chen, Superviseur).
  • 2006 – Valerie A. Thomas, « Spatially explicit modelling of forest structure and function using airborne lidar and hyperspectral remote sensing data combined with micrometeorological measurements« , Department of Geography, Queen’s University (Paul Treitz et Harry McCaughey, Superviseurs).
  • 2005 – Arnaud Mialon, « Étude de la variabilité climatique des hautes latitudes nord, dérivée d’observations satellites micro-ondes« , Département de géomatique appliquée, Université de Sherbrooke (Alain Royer, Université de Sherbrooke et Michel Fily, Université Josef Fourier, Grenoble France, Superviseurs).
  • 2002 – Robin Qiaofeng Zhang, « Spatial, Spectral and Temporal Analysis of Urban Landscape Dynamics Using Optical Satellite Data”, Department of Geography, University of Western Ontario (Jinfei Wang, Superviseur).
  • 2001 – Pablo J. Zarco-Tejada, « Hyperspectral Remote Sensing of Closed Forest Canopies: Estimation of Chlorophyll Fluorescence and Pigment Content« , Department of Earth and Space Science, York University (John Miller, Superviseur).
  • 2000 – H. Peter White, « Investigations of Boreal Forest Bi-directional Reflectance Factor (BRF)« , Department of Physics and Astronomy, York University (John Miller, Superviseur).
  • 1997 – Derek R. Peddle, « Remote Sensing of Boreal Forest Terrain: Sub-Pixel Modeling of Land Cover and Biophysical Parameters at Forest Stand and Regional Scales« , Department of Geography, University of Waterloo (Ellsworth LeDrew, Superviseur).
  • 1992 – Grant A. Bracher, « Detection of Nutrient Stress in Douglas-Fir Seedlings using Spectroradiometer Data« , Faculty of Forestry, University of British Columbia (Peter A. Murtha, Superviseur).
  • 1989 – Jinfei Wang, “A new automated LInear-feature Network Detection and Analysis (LINDA) System and its applications”, Department of Geography, University of Waterloo (Phil Howarth, Superviseur).
Meilleure thèse de maîtrise
  • 2016 – Curtis Chance “Mapping the distributions of two invasive plant species in urban areas with advanced remote sensing data”. University of British Columbia (Nicholas Coops, Superviseur).
  • 2015– Charles Papasodoro “Utilisation de la stereo radargrammétrie RADARSAT-2 pour le suivi de la fonte des calottes glaciaires Barnes et Penny (île de Baffin)”. Université de Sherbrooke, (A. Royer et A. Langlois, Superviseurs).
  • 2014– Vanessa Mascorro, “Assessing forest disturbances for carbon modeling: building the bridge between activity data and carbon budget modeling”. Department of Forest Resources Management, University of British Columbia (Nicholas Coops, Superviseur).
  • 2013 – Myriam Lemelin, “Télédétection de l’ilménite pour l’identification de régions propices à l’exploration minérale sur la Lune”. Département de géomatique appliquée, Université de Sherbrooke. (Kalifa Goïta, Michael Germain, et Caroline Emmanuelle Morisset, Superviseurs).
  • 2012 – Christopher Czerwinski, “Forest change detection and mapping in Gatineau Park, Québec 1987 to 2010 using Landsat imagery”. Department of Geography and Environmental Studies, Carleton University (Dr Scott Mitchell et Dr Doug King, Superviseurs).
  • 2011(ex aequo) – Cheryl Rogers, “Remote Sensing of Light Use Efficiency in a Boreal Forest and Peatland in James Bay, Quebec”. Department of Natural Resources, McGill University. (Margaret Kalacska, Superviseur).
  • 2011 – (ex æquo) -Thomas Bergeron, “Estimation de la ressource éolienne en mer à l’aide du satellite RADARSAT-2”. Centre Eau Terre Environnement, Institut National de la Recherche Scientifique, Université du Québec. (Monique Bernier, Superviseur).
  • 2010 – Yuanming Shu, “Dark Spot Detection from SAR Intensity Imagery with Spatial Density Thresholding for Oil Spill Monitoring », Department of Geography, University of Waterloo. (Jonathan Li, Superviseur).
  • 2009 – Thoreau Rory Tooke, “Remote Sensing Applications for Vegetation Management in Urban Environments”, Department of Forest Resource Management, University of British Colombia (Nicholas Coops, Superviseur).
  • 2008 – Christopher Bater « Assessing indicators of forest sustainability using LIDAR remote sensing”, Department of Forest Resource Management, University of British Colombia (Nicholas Coops, Superviseur).
  • 2007 (ex æquo) – Peter Eddy, « Development of remote sensing techniques for the implementation of site specific herbicide management« , Department of Geography, University of Lethbridge (Anne Smith et Derek Peddle, Superviseurs).
  • 2007(ex æquo) – David Alfred, « Semi-automated rooftop identification from high spatial and spectral resolution spaceborne remote sensing imagery« , Department of Geography, University of Western Ontario (Jinfei Wang, Superviseur).
  • 2006 – Scott A. Soenen, « Remote Sensing of Montane Forest Structure and Biomass: A Canopy Reflectance Model Inversion Approach« , Department of Geography, University of Lethbridge (Derek Peddle, Superviseur).
  • 2005 – Jonathon Pasher, “Modelling and Mapping Potential Hooded Warbler (Wilsonia Citrina) Habitat Using Remote Sensing”, Department of Geography and Environmental Studies, Carleton University (Doug King et Kathryn Lindsay, Superviseurs).
  • 2004 Steven P. Oldford, “Predicting Slow Drying Fire Weather Index Fuel Moisture Codes with NOAA–AVHRR Images in Canada’s Northern Boreal Forests”, Faculty of Forestry and Environmental Management, University of New Brunswick (Brigitte Leblon et David MacLean, Superviseurs).
  • 2003 – Nicole J. Rabe, “Remote Sensing of Crop Biophysical Parameters for Site-Specific Agriculture”, Department of Geography, University of Lethbridge (Derek Peddle, Superviseur).
  • 2002 – Catherine M. Champagne, « Remote Sensing of Plant Water Content for Precision Agriculture: The Potential for Hyperspectral Modelling”, Department of Geography, University of Ottawa (Abdou Bannari et Karl Staenz, Superviseurs).
  • 2001 – Alice Deschamps, « Characterization of Modern Reefs using the Atlantic and Gulf Rapid Reef Assessment (AGRRA) Protocol and Digitized aerial photographs, Tobago Cays Marine Park, St. Vincent and the Grenadines« , Department of Earth Sciences, University of Ottawa (André Desrochers, Superviseur).
  • 2000 – Ryan L. Johnson, « Airborne Remote Sensing of Forest Leaf Area in Mountainous Terrain, Kananaskis Alberta« , Department of Geography, University of Lethbridge (Derek Peddle, Superviseur).
  • 1999 – Kris Innanen, « Approaches to the Direct Extraction of Forest Canopy Variables from High-Spatial Resolution Winter Reflectance Imagery« , Department of Physics and Astronomy, York University, (John Miller, Superviseur).
  • 1997 – Mike Wulder, « Airborne Remote Sensing of Forest Structure: Estimation of Leaf Area Index« , Department of Geography, University of Waterloo (Ellsworth LeDrew, Superviseur).
  • 1995 – Ray Soffer, « Bidirectional Reflectance Factors of an Open Tree Canopy by Laboratory Simulation« , Department of Earth and Space Science, York University (John Miller, Superviseur).
  • 1990 – Richard Fournier, « 3-Dimensional Modelling of Forest Canopies for High Resolution Imagery« , Department of Earth and Space Science, York University (John Miller, Superviseur).
  • 1989 – Joan E. Luther, « Terrain Classification using Landsat Thematic Mapper and Digital Topographic Data in the Burwash Uplands, Southwest Yukon« , Department of Geography, Memorial University of Newfoundland (Steven Franklin, Superviseur).
Bourses pour les frais de déplacement à une conférence de la SCT
  • 2017 – Aliny Aparecida Dos Reis, Trent University
  • 2017 – Christopher Ilori, Simon Fraser University
  • 2017 – Bing Lu, University of Toronto Mississauga
  • 2016 – Salem Morsy, Ryerson University
  • 2015 – Justin Byatt, University of New Brunswick
  • 2015 – Justin Murfitt, University of Toronto Mississauga
  • 2015 – Joyce Arabian, University of Toronto
  • 2014 – Medhi Aminipouri, Simon Fraser University
  • 2014 – Derrick Ho, Simon Fraser University